Le pont des arts

Noyer - Taille directe - 52 x 93 x 30 cm

La pensée et la rêverie,
marraines de la créativité,
soutenues par les mains du savoir-faire,
forment les piles qui supportent le pont,
double bas-relief où l'on devine
le mariage de tous les arts.

Un reflet, en peinture,
signe, par la couleur,
la base de la création.

« En approchant de ce jour où il faudra obligatoirement déposer ses outils,

un artiste est tenté de résumer son parcours en choisissant parmi ses créations

les quelques œuvres marquantes

que les évènements de son temps ont pu lui inspirer.»

Michel Bonnand, février 2018

 

Michel Bonnand : souvent on rêve…

Souvent on rêve, on s'échappe dans des îles mystérieuses, insoupçonnées. Quelquefois on songe devant un paysage, à l'orée d'une forêt, le long d'un fleuve aux reflets changeants. D'autres fois on croise un regard aimant, ou notre cœur s'emballe pour Dieu sait quoi. Tous ces instants précieux s'évaporent, se diluent. Ha, mémoire infidèle, capricieuse et volatile ! Comment compter sur elle ?
Michel Bonnand sait retenir ces instants, les couche sur la toile et révèle ces images qui nous ont émus, dans la pâte de ses peintures ou la taille directe de ses sculptures. Ces fabuleux voyages (quoique parfois immobiles !), ces tournures, ces visages que la vie sait si bien arborer, ces paysages familiers, dirait-on… Tout est là. Grâce à l'artiste, nous pouvons regarder par-dessus notre épaule et nous souvenir, entrevoir un futur, espérer même. Ou tout simplement vivre le présent, tranquillement. Ses œuvres nous y invitent, avec leur doux pouvoir d'émotion, leur force contenue, aussi. Michel Bonnand aurait-il le pouvoir de retenir (un peu) le temps ? Je vous laisse contempler et croire que cela est possible, l'espace d'une toile.

Charles Dobrowski, février 2018

visites (depuis 2000)